5 stratégies pour réduire les préjugés sexistes contre les filles en tant que leaders

J. Howard Miller/Public Domain
Source: J. Howard Miller / Domaine Public

Quand ma nièce, Annelise, était au lycée, son rêve était d'être une page du Sénat américain pour un semestre. Son rêve est devenu réalité. Pendant son adolescence à Washington DC, ma nièce était galvanisée à chercher des postes de direction et à rester engagée dans la politique en dépit du parti pris sexuel qu'elle a vécu de ses pairs.

Malheureusement, bon nombre des camarades de classe de ma nièce – en particulier des «filles méchantes» de l'école secondaire de sa ville natale – étaient le contraire des cheerleaders quand il s'agissait de soutenir ses aspirations. Il semblait que beaucoup de ses pairs masculins et féminins étaient irrités ou menacés par sa détermination et son dynamisme. D'autres adolescents semblaient désireux de la réduire et de faire dérailler ses ambitions.

Heureusement, ses parents, ses enseignants et ses entraîneurs sportifs ont encouragé Annelise à s'impliquer dans la politique et à poursuivre son leadership en la soutenant chez elle, à l'école et dans le sport.

Les non-conformistes comme la sénatrice américaine Kirsten Gillibrand et Jeanne Shaheen sont devenus des mentors et des modèles pour ma nièce. Heureusement, des initiatives comme «Off the Sidelines» ont fortifié sa confiance et sa conviction chez les adolescentes, en dépit des nombreux opposants.

Les adolescents et les filles sont biaisés contre les adolescentes qui cherchent le leadership

Un nouveau rapport de la Graduate School of Education de l'Université Harvard intitulé Making Caring Common (MCC) confirme que l'expérience de ma nièce est révélatrice des tendances nationales qui reflètent des préjugés à facettes multiples envers les adolescentes qui poursuivent un leadership.

Le rapport de MCC conclut que si des mesures ne sont pas prises pour minimiser les préjugés contre les adolescentes qui cherchent un leadership, ces préjugés pourraient créer des obstacles critiques. Nous avons une génération d'adolescentes avec des niveaux d'éducation historiquement élevés qui sont en mesure de combler l'écart entre les sexes en matière de leadership. Ils méritent notre soutien unanime.

L'étude de juillet 2015, «Penchée en avant: adolescentes et préjugés sexistes», a évalué les préjugés explicites (conscients) et implicites (inconscients) des adolescentes, des adolescents et des parents en ce qui concerne les différentes dynamiques de genre et de leadership.

Making Caring Common a mené la recherche durant l'année scolaire 2014-2015. L'enquête a inclus environ 20 000 étudiants d'un large éventail de 59 écoles intermédiaires et secondaires. Les chercheurs ont également mené de plus petites enquêtes de suivi et une série de groupes de discussion.

Les résultats suggèrent qu'un nombre alarmant d'adolescents et d'adolescentes ont des préjugés contre les femmes leaders occupant des postes de pouvoir tels que la politique.

Fait intéressant, on a découvert que les adolescentes avaient des préjugés contre d'autres adolescentes en tant que leaders. Les chercheurs ont également constaté que certaines mères ont un parti pris implicite contre les adolescentes en tant que leaders. Pour plus d'informations sur la méthodologie de recherche et les spécificités concernant les résultats de cette étude, veuillez consulter le rapport complet du MCC ici.

Dans un communiqué de presse, Richard Weissbourd, un membre du corps enseignant à la Harvard Graduate School of Education et co-directeur de Making Caring Common a déclaré:

Notre étude souligne des préjugés insidieux contre les filles en tant que leaders provenant de nombreuses sources. Le biais peut être un obstacle puissant et invisible au leadership des adolescentes. Pourtant, les parents et les enseignants peuvent faire beaucoup pour contrer ces préjugés et aider les enfants à les gérer.

Sur la base de ces résultats, Richard Weissbourd et Luba Falk Feigenberg du MCC ont créé les cinq stratégies suivantes pour aider les parents et les éducateurs à réduire les préjugés sexistes.

5 conseils pour réduire les préjugés sexistes contre les filles en tant que leaders

1. Vérifiez vos propres biais

Les préjugés des parents et des éducateurs influent sur le fait que les enfants développent des préjugés. Aucun d'entre nous n'est à l'abri des préjugés, mais nous pouvons travailler pour identifier et gérer nos propres préjugés. Encourager des réactions honnêtes et sincères de la part de la famille et des amis peut aider chacun d'entre nous à prendre conscience de nos préjugés sexistes implicites et explicites.

2. Engagez vos enfants à faire de votre maison une zone sans biais

Les parents et d'autres adultes peuvent aider à prévenir la formation de préjugés sexistes chez les enfants en travaillant à développer des réflexes innés et des pratiques qui deviennent implicites. Par exemple, les parents peuvent s'engager à créer une maison qui est une zone sans préjugés. Inclure les enfants dans le processus de création d'une zone exempte de biais peut rendre les changements plus probables.

3. Enseigner aux adolescents à repérer et à combattre efficacement les stéréotypes et la discrimination

Les adultes doivent mobiliser les filles et les garçons pour identifier et combattre activement les préjugés sexistes au quotidien. Les adultes devraient faire un remue-méninges avec les enfants et les adolescents pour les aider à élaborer des stratégies explicites pour répondre aux préjugés sexistes dans leur vie quotidienne. Être conscient des préjugés peut aider les enfants à développer consciemment des stratégies pour faire face et répondre aux préjugés et stéréotypes de genre dans le monde réel.

4. Ne laissez pas simplement "Garçons être des garçons"

Les adultes devraient être sur leurs gardes pour s'attaquer aux insultes basées sur le genre quand et où qu'elles se produisent et «appeler» toute fausse bravade ou dégradation des filles. Les garçons sont des alliés importants pour les filles, mais ils peuvent aussi être des antagonistes. Les parents et les éducateurs doivent intervenir chaque fois que les garçons sont humiliants pour les filles, et intervenir immédiatement pour réduire le comportement.

5. Renforcer les compétences en leadership des filles et la confiance en soi

Il existe un large éventail de programmes locaux et nationaux qui favorisent les compétences en leadership chez les jeunes filles et les adolescents. Les parents et les éducateurs devraient profiter de ces programmes et stratégies pour développer les compétences en leadership des filles chaque fois que possible.

Exposer les filles à une variété d'exemples inspirants de leaders féminins peut nourrir la confiance et le moxie nécessaires pour rechercher le leadership. Les filles évitent souvent le leadership parce qu'elles ne se sentent pas à l'aise de faire des choses telles que parler en public ou parce qu'elles craignent que leurs pairs jugent ou réfutent. Pratiquer et maîtriser les compétences nécessaires pour être un leader peut créer une prophétie auto-réalisatrice.

Conclusion: Faisons de l'égalité des genres une réalité pour les générations futures

Espérons que la recherche et les conseils présentés par Making Caring Common motiveront chacun de nous à réduire les préjugés sexistes dans notre vie quotidienne.

En tant que père d'un enfant de 7 ans, je suis optimiste que ma fille et sa génération ne subiront pas les mêmes préjugés sexistes que sa mère dans le monde dominé par les hommes du private equity de Wall Street … ou que ma soeur fait face à un pilote de Boeing 777 pour une grande compagnie aérienne … ou que ma nièce face à ses pairs quand elle est devenue une page du Sénat américain.

Les femmes dans le leadership, telles que Kirsten Gillibrand et Sheryl Sandberg, ont joué un rôle important dans la mise en lumière des préjugés sexistes. Chacun de nous a le pouvoir de mettre ces 5 conseils du MCC en action dans nos maisons, nos écoles et nos terrains de jeux. Travaillons ensemble pour faire de l'égalité des sexes pour les générations futures une réalité. Comme Rosie the Riveter a illustré pendant la Seconde Guerre mondiale, "Nous pouvons le faire!"

© Christopher Bergland 2015. Tous droits réservés.

Suivez-moi sur Twitter @ckbergland pour les mises à jour sur les articles du blog de The Athlete's Way .

The Athlete's Way ® est une marque déposée de Christopher Bergland.

  • Aider le "mauvais enfant" de la famille
  • Le pouvoir surprenant du langage corporel
  • Résilience en situation de crise
  • L'histoire de l'abus sexuel du clergé est revisitée dans "Spotlight"
  • Moralité, Science et Religion
  • Faisons progresser l'éducation en tant que système d'apprentissage
  • 5 biais que vous avez probablement (même si vous pensez que vous ne le faites pas)
  • Erreurs courantes des investisseurs (et comment les éviter): Partie II
  • Comment reconnaître la honte peut nous aider à grandir
  • Libéral et ne peut pas l'aider: l'orientation politique est-elle biologiquement déterminée?
  • Lever les couvertures: Sexe avec la police Undercover
  • Réflexion sur la diversité des enseignants, la blancheur et l'équité
  • Culture populaire: Je ne me soucie pas de LeBron James ou Lindsay Lohan ou ...
  • One-Two Punch de "Cue and Reward" fait de l'exercice une habitude
  • Pourquoi sont émotionnellement indisponibles hommes si Damn souhaitable?
  • Combien de levés d'enquête Amazon MTurk y a-t-il?
  • Arrêtez de créer des applications et de commencer à construire des comportements
  • Battre l'anxiété de parler en public avec la technique "As If"
  • Être grand dans le lit Partie 1: Ce qu'elle dit
  • Comment la psychologie positive peut aider les entreprises
  • Découvrez vos zones d'ombre
  • Créer un sentiment d'appartenance
  • Quand un mauvais leader détruit une grande équipe de travail
  • Pourquoi certains quartiers deviennent-ils extrêmement homogénéisés?
  • Pourquoi les livres parentaux ne fonctionnent souvent pas
  • Mythes du langage corporel
  • Pourquoi vous ne pouvez jamais être vraiment satisfait, et pourquoi ça va
  • Comment Anthony Weiner pourrait sauver son mariage
  • L'effet "Trump" en milieu de travail
  • Au-delà de la misogynie, beaucoup de nos leaders ont une signification pathologique
  • L'imagerie cérébrale établit un lien entre l'activité de l'amygdale et le risque de crise cardiaque
  • Mes meilleures nouvelles pensées sur le travail
  • Comment trouver le bonheur là où vous l'attendez le moins
  • Un moyen facile d'économiser 10 minutes par jour et d'être plus heureux
  • Avez-vous assez d'affection de votre partenaire?
  • À quel accent faisons-nous le plus confiance (et trouvons-nous le plus sexy)?