Êtes-vous la dame en rouge? Voici comment les gens vous voient

Comment une robe rouge peut être confondue avec un “feu vert”.

Passion ou mode?

Tout le monde a repéré la “dame en rouge”. Elle est difficile à rater. De la salle de réunion à la salle de bal, les femmes portant du rouge reçoivent une attention particulière. Pourtant, est-ce pour cela qu’ils choisissent cette couleur? Les recherches révèlent que non seulement le port du rouge affecte la façon dont les gens nous voient, mais également la façon dont ils interprètent notre choix de couleur.

Elliot et al. Dans «Color Psychology» (2014), de nombreuses recherches ont été menées sur l’impact des couleurs sur les êtres humains dans divers contextes, en mettant l’accent sur les paramètres d’affiliation / attraction et de réalisation. , affect et comportement.

Ils notent que la couleur rouge est une classe à part en ce qui concerne la signification de son effet sur les gens. D’autres recherches traitent de l’éventail des réactions des observateurs lors de la «vision du rouge».

Des résultats mitigés concernant le rouge et l’attraction

Les premières études, y compris les recherches d’Elliot et Daniela Niesta (2008), ont révélé ce que l’on appelle dans la littérature un lien «sexuel rouge», montrant que les hommes perçoivent les femmes sur fond rouge comme plus attrayantes et sexuellement désirables. ] Une autre étude a révélé que les serveuses qui portaient des T-shirts rouges, par opposition à d’autres couleurs, recevaient plus de conseils, mais seulement de clients masculins. [Iii]

Des recherches récentes ont cependant échoué à soutenir le “lien sexuel rouge”. Une étude de Peperkoorn et al. (2016) n’ont pas trouvé de préférence sexuelle pour les hommes qui regardaient les femmes en rouge, en blanc ou en noir. [Iv]

Outre ses effets sur le spectateur, les recherches indiquent que le port du rouge peut amener d’autres personnes à tirer des conclusions quant à l’intention du porteur.

Quand une robe rouge est considérée comme une “lumière verte”

Contrairement aux feux de circulation, le port du rouge peut avoir un effet inverse sur l’interprétation des signaux sexuels. Une étude de Gueguen (2012) a montré que les hommes ont tendance à interpréter une femme portant le rouge comme un signal sexuel, que les femmes aient ou non l’intention de choisir la couleur pour obtenir cet effet [v].

Pour enquêter sur la tendance des hommes à surestimer l’intention sexuelle d’une femme quand ils portaient du rouge, des hommes voyaient des femmes en photo portant un tee-shirt rouge, vert, bleu ou blanc. Les hommes ont évalué l’attrait des femmes, ainsi que leur intention sexuelle.

Les hommes ont attribué une plus grande intention sexuelle aux femmes portant la chemise rouge que dans les autres conditions. Fait intéressant, les évaluations de l’attractivité n’ont pas atténué cette constatation.

Lumières rouges en ligne

Elliot et Pazda dans “Habillé pour le sexe: le rouge comme signal sexuel féminin chez les humains” (2012) ont étudié l’utilisation par les femmes de la couleur rouge sur les profils de sites de rencontres. Ils ont constaté que les femmes qui manifestaient un intérêt pour les relations sexuelles occasionnelles étaient plus susceptibles que les femmes de ne pas manifester un tel intérêt à afficher clairement le rouge (par opposition au vert, au bleu ou au noir) sur leur photo de profil Web. [Vi]

Dans une autre étude, ils ont constaté que les femmes utilisant un site Web axé sur les relations sexuelles à court terme étaient plus susceptibles de présenter du rouge (par opposition au vert, au bleu ou au noir) que les femmes utilisant un site Web axé sur le développement du mariage. relations liées.

En discutant de leurs résultats, les chercheurs ont indiqué que, bien que leurs découvertes établissaient un lien entre la couleur rouge des femmes sur les sites de rencontre et leur intérêt pour le sexe, la couleur rouge n’était pas la couleur la plus courante. C’était noir. Ils expliquent que lorsque les femmes affichaient la couleur rouge, les chances étaient plus de deux fois supérieures à ce qu’elles étaient intéressées par le sexe, mais pas intéressées.

Elliot et Pazda qualifient leurs résultats de probabilistes, expliquant qu’ils ne signifient pas que chaque femme qui porte du rouge s’intéresse au sexe. Ils notent également que des recherches antérieures (Pazda et al. 2013; Roberts et al. 2010) ont démontré que le noir amène les hommes à considérer les femmes comme plus attrayantes, bien qu’il n’ait pas été démontré que cela modifiait leur comportement envers les femmes (Gueguen 2012b; Gueguen & Jacob 2013a, b).

L’importance du caractère sur la couleur

Peut-être au départ, pour certaines personnes, les couleurs importent. Pourtant, dans la plupart des cas, une robe rouge est simplement un choix de mode, pas un signe de disponibilité ou d’intérêt sexuel. Un meilleur plan est d’apprendre à connaître le personnage derrière la couleur.

Les références

[i] Andrew J. Elliot et Markus A. Maier, “Psychologie des couleurs: effets de la perception de la couleur sur le fonctionnement psychologique chez l’homme”, Annu. Rev. Psychol. 65 (2014): 95-120.

[ii] Andrew J. Elliot et Daniela Niesta, «Romantic Red: Red améliore l’attraction des hommes sur les femmes», Journal of Personality and Social Psychology95, no. 5 (2008): 1150-64.

[iii] Nicolas Guéguen et Céline Jacob, “Couleur et pourboire des vêtements: Messieurs les Patrons donnent plus de conseils aux serveuses avec Red Clothes”, Journal of Hospitality & Tourism Research38, iss. 2 (2012): 275-280.

[iv] Leonard S. Peperkoorn, S. CraigRoberts et Thomas V. Pollet, “Revisiter l’effet rouge sur l’attractivité et la réceptivité sexuelle”, Psychologie évolutive

14, iss. 4 (2016): 1-13.

[v] Nicolas Guéguen, “L’attractivité de la couleur et de la femme: lorsque les femmes vêtues de rouge sont perçues comme ayant une intention sexuelle plus intense”, Journal of Social Psychology152, no. 3 (2012): 261-265.

[vi] Andrew J. Elliot et Adam D. Pazda, «Habillés pour le sexe: le rouge comme signal sexuel féminin chez les humains», PLoS ONE 7 (4): e34607. doi: 10.1371 / journal.pone.0034607.

  • Comment les célibataires manquent-ils dans le système de santé?
  • Avec un Ex, est-ce que c'est toujours "Just Lunch"?
  • Pourquoi les célébrités se retrouvent-elles coincées dans des foules publiques?
  • Qu'ils mangent du gâteau
  • Rencontrez-vous quelqu'un avec une psychopathie?
  • La conséquence de la sélection anti-naturelle: 160 millions de filles disparues
  • Ce que les hommes ne révèlent pas au sujet de leur attirance sexuelle pour les femmes
  • Comment l'intimidation en milieu de travail a des répercussions sur les employés LGBT
  • 12 Slays of Xmas: «Noël blanc» (de Black Mirror)
  • Prendre un idéal
  • En 2015, les célibataires étaient à la fois célébrés et humiliés
  • Sexe sur le cerveau: des rapports sexuels fréquents pourraient avoir des effets bénéfiques sur le plan cognitif
  • De l'incarcération de masse au «chaos de masse»?
  • Plan de match: un guide pour les hommes
  • Cette "conversation" cruciale avec les filles au sujet des relations
  • Qu'est-ce que l'amour et qu'est-ce qui ne l'est pas?
  • Les hommes moins attrayants font-ils de meilleurs pères?
  • Pourquoi consulter un psychologue clinicien? (Partie 2)
  • TCC versus psychodynamique? Non!
  • Convoitant après Christian Grey
  • Le grand débat sur le porno
  • Masculinité fondamentaliste
  • Les périls de la popularité
  • Je vois des gens gras
  • Stabiliser votre humeur avec de la nourriture
  • De la viande pour le sexe? Un "fait" soufflé
  • Relations émotionnellement abusives, deuxième partie
  • Histoires d'isolement: Embarassées dans l'isolement
  • Les jeunes sans-abri transgenres victimes du système des refuges
  • La douleur du traumatisme
  • Singe Voir, Singe Ne pas
  • Gérer le malaise de la quarantaine
  • Ce que notre musique révèle à propos de nous
  • L'humiliation des médias sociaux: un appel à la conscience ou à la folie des foules?
  • Allongé: Ce que les humains aiment le plus et le mieux
  • Qui partage le meilleur, le même sexe ou des couples hétérosexuels?